Conférence : ZAO WOU KI, le survol du paysage

Mention spéciale: 
conférence de Gilbert Croué, historien d'art
Commentaire des Visiteurs du Soir: 

Zao Wou-Ki est né en 1920 en Chine. Après des études de Beaux-arts alliant la tradition de la peinture chinoise, la calligraphie mais aussi la connaissance de la peinture occidentale, il décide de venir travailler à Paris en 1948. Il découvre la vitalité des arts en Europe après le séisme de la seconde guerre mondiale et se lie d’amitié avec des peintres et des poètes. Il réussit à concilier, petit à petit, dans sa peinture et dans ses encres, les deux cultures, chinoise et occidentale. Il développe un paysagisme abstrait de grande ampleur, porteur d’espaces et de rêves. Sa très grande maîtrise technique et sa vision lui permettent de réaliser des tableaux de grands formats, dans lesquels le regard du spectateur s’engouffre et survole des vallées et des bois, des plaines et des sommets de montagnes qui ne sont atteignables que par les sages… Peinture poétique de la nature ou nature poétique de la peinture, nous sommes conduits à rêver dans un glissement de pinceau et de traits de couleurs. C’est le chant de la terre allié à la magie de la peinture, qui est offert par un des plus grands peintres contemporains. Il nous démontre qu’il n’y a pas de frontière culturelle pour l’art, surtout pour celui qui a du talent.

Gilbert Croué a enseigné l’Histoire de l’Art comme formateur d’enseignants, comme Chargé de cours au Département d’Histoire à l’Université de Nice et à l’Ecole Municipale d’Arts Plastiques de Nice. Il est actuellement enseignant pour l’Université de Nice Inter-Ages de Nice et conférencier pour différentes sociétés littéraires et artistiques et pour plusieurs associations d’amis des musées.